Rencontres théâtrales de Miège
Previous

Sale attente

Cercle Théâtral de Chippis

Président : Alain Galliano
E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La troupe en quelques mots

Grâce à l'initiative de trois fervents pionniers, Messieurs Anselme Zuber, Georges Craviolini et Armand Marin ont fondés les cercle le 15 juin 1941. Cette assemblée constitutive sonnait le coup d'envoi de plusieurs années de représentations dans le village, au profit de nombreuses sociétés locales.

Au fil des années, une multitude de comédiennes et de comédiens amateurs vont se succéder sur les planches chippiardes, encadrés par autant de techniciens de tous ordres et dirigés par une vingtaine de metteurs en scène dont les plus représentatifs furent Mlle Jeanine Pahud, M. Jean Schacher, M. Walther Schoechli et surtout M. Pierre Franzetti.. Aujourd'hui Patrick Rausis assure la mise en scène.

Depuis sa création, le CTC s'est produit à plus de 60 reprises, à Chippis et dans de nombreuses localités du Valais central, ainsi que lors de plusieurs concours d'art dramatique romands. Le CTC a aussi participé au "Théâtre Ephémère" regroupant les troupes de la région sierroise.

En général François Vögel, Hélène Galliano, Yolande Moos sont la charpente de la troupe actuellement nous insérons des jeunes, Aline Vögel, Romaine Salamin et cette année le plus jeune (17 ans) Jérémy Jeanbourquin.

Depuis plus de 30 ans, nous jouons toujours à la salle de gymnastique de Chippis.

La pièce présentée : Sale attente

Comédie de Franck Didier
Mise en scène : Patrick Rausis
Durée de la pièce : 90 minutes

Il est 8h30, Isabelle, l'assistance du docteur Faustin ouvre le cabinet et trouve, devant sa porte, Madame Ramo soufrant d'une rage de dents.

Décidé à faire valoir sa position de première arrivée au cabinet, celle-ci compte bien être la première reçue par le dentiste.
Malheureusement pour elle, Isabelle lui annonce qu'elle devra attendre le premier désistement d'un patient pour pouvoir être soignée car l'agenda car l'agenda du docteur Faustin est très chargé.

Après l'arrivée du docteur Faustin et son premier rendez-vous avec son premier patient, les patients arrivent, les uns après les autres, ponctuels. Madame Ramo n'en peut plus: qu'à cela ne tienne! Si le désistement d'un patient est la solution "elle va les désister"! à sa manière !